présentation un spectacle sensible photos presse vidéo documentation

Où les désillusions que rencontra monsieur Bistordu
le jour où il décida de sauver le monde


Spectacle tout public, à partir de 10 ans
salle uniquement
durée: 40mn
interprètes: 2
disponible en séances scolaires (collège, lycée)
création 2012
chorégraphie: David louazel




Extrait audio des mots de M. Bistordu au début du spectacle

DEDANS parle de différence.

De ma différence, plus que de la tienne.

La tienne, je l'accepte: t'es pas comme nous, mais bon, faut être tolérant,
après tout t'as p't'être pas eu de chance, ou alors t'as fait avec ce que tu pouvais.

Faut dire que tu viens d'ailleurs, ou que t'es pas bien futé...

Ta différence, je l'accepte... Souvent avec une pointe de mépris, de suffisance,
ou de paternalisme...

La mienne par contre...

Parce que pour accepter ta différence, faut bien que j'appartienne à une normalité.

Faut que je sois Nous.

Et c'est là que ça se complique, parce que à bien y regarder,
Nous c'est surtout des gens pas pareils.

En fait, y a pas de Nous, pas de norme.



Bistordu est fou. Il se prend pour un super héros.
Il se promène en collant vert avec des gants de nettoyage jaunes et
un masque sur les yeux. Il est fou forcément.

Il passe ses journées, enfermé dans sa cathédrale végétale, à s'occuper
de ses plantes. Il veut sauver les gens de leurs problèmes de communication.

Il veut leur apprendre à écouter le silence.

Complètement cinglé.
Bon à enfermer.

D'ailleurs, justement...

Il y a cette jeune femme qu'il croit avoir sauvée d'une mort certaine.
C'est son geôlier... Son docteur en fait.

Normale évidemment.

Sauf qu'elle pourrait peut-être se laisser aller à écouter elle aussi ?

Pour de vrai ?